le bottin.

l’actualité écolo-culturelle par carbo média

image_author_Juliette &_Millie
Par Juliette & Millie
5 articles
21 juin · 8 mn à lire
Partager cet article :

Votre (toute première) fenêtre culturelle sur l'écologie

Bienvenue dans la 1ère édition du bottin : un condensé d'actu écolo-culturelle par carbo média

Bonjour tout le monde, ici Juliette et Millie ! Bienvenue dans une parenthèse artistique et consciente de dix minutes. Aujourd’hui, on va parler de la fête de la musique, de votre programme de l’été et de notre rapport aux sons du monde moderne. 

☝️ Avant de commencer. Cette missive arrive dans vos boîtes mail le 21 juin 2023 et ce n’est pas un hasard. Aujourd’hui c’est la fête de la musique, mais pas que : c’est aussi le jour où le média carbo souffle sa toute première bougie 🎂. Eh oui, il y a très exactement 365 levers de soleil, nous mettions en ligne ce média de l’actualité culturelle et écologique, voulu comme un « Télérama » ou « Les Inrocks » écolo . 80 articles plus tard, nous sommes deux co-rédactrices en chef – Juliette et Millie, vous suivez ? – et une équipe d’une dizaine de plumes indépendantes à nourrir le média quotidiennement. Et nous comptons bien attaquer l’année à venir avec de beaux et nouveaux projets. Cette newsletter en fait partie. Elle vous donnera une fois par mois notre sélection des sorties culturelles (musique, livres, danse, théâtre, ciné) ayant pour thème l’écologie.

💬 Au fait, si vous ne deviez pas lire cette newsletter jusqu’au bout, retenez au moins ça : en 1992, le groupe de rap Assassin chantait déjà L'Écologie : Sauvons la Planète ! 

La fête de la musique bien-sûr !

C’est la fête, c’est la musique, c’est la fête de la musique. Ce n’est pas une décision anodine que celle d’avoir choisi la date du 21 juin pour célébrer la musique. Premier jour de l’été, c’est aussi un événement astronomique (eh oui, a-stro-no-mique, rien que ça !) : le solstice, pendant lequel le Soleil et la Terre ont une position particulière (pour les curieux, des explications plus pointues par ici). Nous, ce qu’on retient, c’est que le 21 juin est le jour le plus long de l’année – ou la nuit la plus courte, selon comment on l’entend. Pas une seconde à perdre ce soir donc pour aller dehors onduler au rythme de bons sons. Bonne nouvelle : on vous a fait une petite sélection de quelques soirées mêlant musique, solidarité et écologie. À vous la musique !

Nos recos de sorties pour la soirée du 21 juin

À Strasbourg 

À Paris 

À Nice 

  • DJ set à deux-roues avec l’association Nice à Vélo qui propose une balade à vélo au son du mix d’un DJ, lui-même sur sa monture !

À Marseille

  • Session de paléo-musique avec un atelier de création d’un paléo-instrument dans la grotte Cosquer pour savoir à quoi ressemblait la musique produite par nos ancêtres  (de 6 à 11 ans)

À Toulouse

Et aussi : 5 artistes français très cool qui rythment l’écologie

Pas décidé·es à sortir ce soir ? Restez au chaud et poussez le son avec cette sélection de bons sons éco-awares !

Clip de Round Round Round © Grand SoleilClip de Round Round Round © Grand Soleil

  • Suzanne, On vous conseille Il est où le SAV ? avec un refrain on ne peut plus explicite : « On a cassé la planète, il est où le SAV ? », ou encore Génération Désenchantée.

  • Pomme, Réécoutez donc À perte de vue, sur la disparition des bélugas. Le titre est sorti en 2021 et ses bénéfices ont été reversés à la recherche sur les mammifères marins.

  • Grand Soleil : vous connaissez peut-être Réalité, matez donc le clip de Round Round Round, celui de Human Error, laissez traîner vos oreilles du côté du titre Terre ou écoutez un aperçu du prochain EP à venir : Horizon. Et avis aux habitants de Versailles, il sera là pour la fête de la musique

  • Worakls : cet artiste de musique électronique organique signe la BO du docu d’Hugo Clément Sur le front des animaux menacés, et a cofondé avec lui le festival Ocean Fest. Si vous ne deviez écouter qu’un morceau, on vous recommande Pipeline, ça devrait vous rappeler quelque chose

  • César : le fameux « gamin qui parle de la planète » comme il se présente lui même, qui, du haut de ses 9 ans, avait fait parler de lui avec son rap climatique

💬 Un peu de rab ? En 1992, le groupe de rap français Assassin rappait déjà l’écologie avec son titre L'Écologie : Sauvons la Planète ! tiré de l'album Le Futur, que nous réserve-t-il ? Comme quoi, on aurait pu prédire…

Au fait, c’est aussi le parfait moment pour se replonger dans les critiques musicales parues sur carbo média : 

Cet article dans lequel on s’intéresse au dernier album du rappeur caennais, Civilisation, album du « réveil écologique » pour l’artiste avec ses titres chocs comme Baise le monde sur la dissonance cognitive ou bien sûr L’Odeur de l’essence. Un engagement à saluer, mais à nuancer puisque depuis notre article, Orelsan a signé officiellement en avril 2023 pour devenir égérie Dior… Dior, un groupe détenu par LVMH, soit par Bernard Arnault, soit l’homme qui prend son jet privé comme nous prenons le métro.

L’album Palais d’Argile, du groupe de rock français Feu! Chatterton illustre avec clairvoyance l’oscillation timide d’une génération consciente de son environnement, coincée entre la fin d’une époque et le début d’un Monde Nouveau. Leurs paroles profondes et littéraires ne déçoivent jamais, et promis, eux on en est sûrs (ou presque), ils ne risquent pas de signer chez Dior. 

  • Le titre La Cause de Grand Corps Malade, Ben Mazué et Gaël Faye

Une chanson où les trois artistes évoquent intelligemment et humblement leurs différentes visions de l’engagement. Les trois chanteurs, quarantenaires et parents, s’y inquiètent du monde à venir. Ils y abordent aussi la question sensible de la légitimité. Loin de la pureté militante, La Cause nous interroge sur nos propres prises de position. À la fin du titre qui gonfle en crescendo, Gaël Faye explose : « Qu'est-ce qu'on attend pour foutre le zbeul » ! 

Vous les connaissez peut-être déjà via l’activiste Camille Étienne aka Graine de Possible sur les réseaux, qui les a fait jouer en doudounes dans un paysage enneigé pour son court-métrage Glacier. L'Orchestre du Nouveau Monde a pour objectif de trouver dans la musique un remède à l’éco-anxiété et de répondre en mélodies à la crise écologique. Le « nouveau monde » que cet orchestre veut voir advenir, c'est celui qui a pansé les plaies de la crise climatique. Eux, se servent de la musique pour insuffler conviction et envie.

💬 Si vous avez en tête d’autres artistes musicaux qui s’engagent pour l’écologie ou que votre artiste préféré de tous les temps a sorti un titre sur l’état de la planète, faites-nous signe, on sera ravies de pouvoir poursuivre cette liste déjà prometteuse !

Exposition « Deadlines, messages à caractère(s) urgents »Exposition « Deadlines, messages à caractère(s) urgents »

Nos recos de sorties culturelles estivales

Debout là-dedans, la culture est à deux pas ! On se motive, on met sa crème solaire dans son sac (sauf pour le cinéma !), on tire un·e ami·e (ou pas) par la manche, et on part à la rencontre des artistes qui réinventent le monde dehors. Allez, hop-hop-hop, on se lève et on se cultive !

Repérez-vous grâce aux émojis : 🎬 Sortie ciné • 🖼️ Expo • 🎭 Théâtre • 💃 Danse • 🎉 Festival

  • 🎉 Le 22 juin Grande soirée live gratuite Power Our Planet avec Lenny Kravitz, Billie Eilish, H.E.R…. Organisée par l’ONG Global Citizen sur le Champ-de-Mars, la soirée vise à interpeller les dirigeants du monde et du secteur privé pour qu’ils s’engagent dans la lutte contre la crise climatique. (Paris) Eh oui, les dirigeants seront réunis au même moment au sommet international pour un nouveau pacte financier, malin !

  • 💃 2 juillet · Spectacle de danse humaine, animale et végétale La Reverdie par la Cie Amie Ami aux Scènes Vagabondes (Nantes)

  • 🎉 Du 7 au 9 juillet · Festival des transitions Les Pluies de Juillet avec musique, ateliers, rencontres, … (Normandie)

  • 🎉 Du 7 au 9 juillet · Festival éthique et responsable Terres du Son au Domaine de Candé à Monts (à 10km de Tours)

  • 🎬 Le 12 juillet • Sortie du film Les Algues Vertes (plusieurs villes en France), adapté de la BD de Pierre Van Hove et Inès Léraud parue en 2019... (BD déjà reprise en version concert !) Et avant ça, guettez les avant-premières ! Nous, on y sera le 22 juin à Talence. 

  • 🎭 Du 5 au 25 juillet · Le festival d'Avignon. Parmi les spectacles sur le thème de l’écologie, citons Antigone in the Amazon (Milau Ro),  FEU (Fanny Alvarez), Extinction (Julien Gosselin), Le Jardin des délices (Philippe Quesne) ou encore Coupures (La Poursuite du Bleu). Une de nos journalistes sera sur le terrain pour vous dénicher des pépites écolo-théâtrales !

  • 🎉 Du 21 au 23 juillet · Le festival écologique et féministe Amapola qui remet le couvert pour une seconde édition dans le bois de Gazeran dans les Yvelines 

  • 🖼️ Jusqu’au 24 juillet · Exposition Paysage, fenêtre sur la nature au Louvre Lens (Pas-de-Calais)

  • 🎉 Du 28 au 30 juillet : Trois jours de concerts, débats, ateliers, convivialité au Festival de la décroissance à Saint-Maixent-l’École (Nouvelle-Aquitaine)

  • 🖼️ Jusqu’au 31 juillet • Exposition graphique Deadlines, messages à caractère(s) urgents à La REcyclerie (Paris) Pour tous les fondus de graphisme et direction artistique !

  • 🎭💃Du 17 juillet au 27 août - L'été métropolitain de Bordeaux Métropole avec la danse aérienne de Conversation avec un arbre, la vraie-fausse conférence Pourquoi le saut des baleines ou encore le théâtre circassien de Nous, la forêt ou comment se planter (Bordeaux)

  • 🎶Cet été · Tournée des DJs du collectif Gogo Green, un collectif qui fait le tour des festivals à vélo. Leur slogan : « Party for everyone respecting mother nature ».

  • 🖼️Cet été · Festival photo de La Gacilly sur le thème La nature en héritage (Bretagne), un festival de photographie trop chouette, en extérieur, qui prend place dans un village magnifique du Morbihan. 

  • 💃 Cet été · Tournée artistique et activiste à vélo (encore) en Bretagne « Fête Ensemble » par Le Bruit qui court, collectif d’artistes et activistes engagés pour mettre l’art au cœur de la lutte sociale et climatique. Avec des spectacles à chaque étape.

💬 Millie :  Est-ce 100% culturel ? Est-ce 100% écolo ? Je ne sais pas, mais j’ai envie de vous recommander le prochain Tribunal pour les Générations Futures organisé le lundi 26 juin par le média Usbek & Rica dans lequel j’écris aussi de temps en temps. Un grand procès fictif joué avec brio pour répondre à une des grandes questions du moment : Faut-il faire encore des enfants ? Vaste programme.

Nos recos de produits culturels

On n’a pas tous les jours des bonnes raisons de casser sa tirelire. Bonne nouvelle, on vous a fait une sélection 100% plaisir avec laquelle vous régaler.

Repérez-vous grâce aux émojis : 💿 Écoutes • 📖 Lectures • 💻 Séries • 🎬 Films …

  • 💿 L’artiste et slameur Sendo, ou L’Arbre qui pousse - qu’on a eu la chance de voir performer lors de La Magma - a sorti son premier EP à la fin du mois d’avril. Ça s'appelle Triples Gémeaux , et c’est un savant mélange de poésie, de réflexions sociales et de punchlines écolos. On aime tout particulièrement la profondeur de sa plume consciente. « Maman, je crois qu’on a cassé ce monde » chante-t-il, se demandant plus loin si on doit vraiment sauver l’humanité. 

  • 📖 La revue Cui-cui, petit nouveau dans l’univers des fanzines, Cui-Cui a pour vocation de raconter, entre textes et jolies illustrations, le vivant à travers des histoires de non-humains. Dans ce premier numéro de printemps on part en balade sur les chemins bordés d’orties, où l’on croisera le profil gracieux d’une Huppe fasciée et une flopée de papillons colorées.

  • 💻 La série Extrapolations, disponible sur Apple TV +, qui aborde par le biais de la fiction les futurs “pas trop désirables” et les impacts futurs du dérèglement climatique des années 2037 à 2070. Une série forcément un peu déprimante, on vous l’accorde, mais avec un casting 100% prestige (Meryl Streep, Edward Norton, Marion Cotillard) et qui peut, peut-être, générer par la peur des prises de conscience. Une série vivement recommandée par Victor, de l’équipe Carbo.

  • 💻 La série Abysses, entre fable écologique et thriller politique, adaptée d’un roman éponyme de Frank Schätzing, disponible sur francetv.fr. qu’on n’a pas encore vue mais qui a su attiser notre curiosité. Son pitch : « Après des décennies de maltraitance par les hommes, la nature se venge. Des phénomènes étranges agitent les fonds marins, malmenés par la pollution et le dérèglement climatique. »

  • 🎬 Le documentaire Ruptures, que nous a conseillé Dorian, de l’équipe Carbo. Un film d’Arthur Gosset sur la jeune génération qui refuse de suivre les modèles de l’ancien temps. Ils sont six, ils sortent des Grandes Écoles (Central, Sciences Po…) et décident de quitter ce chemin tout tracé pour des vies plus en accord avec les enjeux écologiques et sociaux de leur époque. Ils ouvrent des écolieux, se lancent dans l'associatif ou entrent en désobéissance civile. Un documentaire à regarder sur Spicee.

  • 💿 Le nouvel album orchestral de RoneL(oo)ping” vient de sortir. Comme pour Bora Vocal, dont cet album propose une version inédite portée par un orchestre symphonique, l’artiste s’est inspiré du roman de science-fantasy La Horde du Contrevent d’Alain Damasio, dans lequel le vent occupe le premier rôle, et se décline sous neuf formes différentes. Une reco’ venue tout droit de Laura, de l’équipe Carbo.

  • 📖 Le dernier numéro de la revue Censored, « Apocalypticotrashecocidocious », consacré à l’écoféminisme, un magazine aussi beau que passionnant où vous pourrez découvrir, entre autres, un dialogue exceptionnel sur la joie militante entre l’autrice Juliette Rousseau et Starhawk, figure emblématique de l’écoféminisme, ou encore un entretien avec la chercheuse et militante Myriam Bahaffou, autrice de l'essai Des paillettes sur le compost qu’on a adoré chez carbo média.

💙 Le coup de cœur de Juliette : Dévorer la trilogie écoféministe captivante de Gabrielle Filteau-Chiba, mentionnée dans notre série d’articles sur l’écoféminisme. C’est le récit d’une retraite solitaire, celle d’Anouk, loin du “cirque social” de Montréal dans une cabane isolée du Kamouraska. La trilogie s’ouvre sur Encabanée, avant de se poursuivre avec Sauvagines puis Bivouac. Trois romans parfaits à emporter dans sa valise pour cet été, pour se rafraîchir les idées, se dépayser (tant par les paysages évoqués que par les expressions québécoises employées), tout en développant son militantisme écologique. Anouk, au fil des pages, va en effet petit à petit rejoindre le clan des éco-warriors, celleux qui se battent pour empêcher un terrible projet d’oléoduc. Une trilogie à acheter, par exemple, dans ma librairie indépendante préférée Un livre et une tasse de thé, un lieu engagé et militant, qui a besoin de tout votre soutien en ce moment dans son intense campagne de crowdfunding, avec pour objectif de rembourser les dettes accumulées d’une première année d’ouverture en pleine crise sanitaire. Vive la contre-culture ! 

Dans cette rubrique on vous invite à voir le monde à travers les yeux de deux artistes interviewé·es sur carbo média.

Le roi du silence

« Des espaces naturels éloignés de la rumeur humaine. Le silence absolu n’existe pas, mais cette notion permet de définir – ou redéfinir – ce qu’est le sauvage. Les territoires sauvages n’existent pratiquement plus en France, et chacun aura sa propre définition en fonction du lieu où il habite. Un citadin trouve que la forêt dans laquelle il se balade est déjà un lieu sauvage, alors qu’un campagnard verra plutôt le sauvage comme un lieu reculé, sans empreinte humaine. » Aurélien Frances (Silence Podcast)

Lancé en 2021, par le documentariste radio et journaliste Aurélien Frances, Silence Podcast porte au creux de nos oreilles le crissement du sel dans les salines, le vent de la mer Celtique, ou encore les légendes du lac de Grand-Lieu…

 → Lire son interview 

La reine de l’urbex sonore

« On est envahis par les sons des machines, et les plus pervers sont à mon avis ceux que l’on n’entend pas du fait de leur faible intensité et de leur fréquence constante, comme les ventilations et les buzz électriques. Notre cerveau les filtre certainement pour nous éviter de devenir complètement fou. C’est ce qu’on appelle l’« habituation auditive ». C’est ce qui a amené Murray Schafer, le père du concept d’écologie sonore  à proposer un programme d’éducation de l’oreille pour retrouver ce qu’il appelle la « clairaudience ». Caroline Boë (Anthropophony.org)

L’artiste sonore Caroline Boë a créé la sonothèque Anthropophony.org, une collection de « sons qui nous envahissent ». Avec une prédilection pour ceux qui nous polluent au quotidien sans même que l’on ne s’en rende compte, et qui finissent par nous couper du chant du vivant. 

 → Lire l’interview


Nos amis ont du talent. Alors on vous le partage.

La carte des festivals écolos réalisée par le média Vert et intitulée « Où faire la fête cet été sans ruiner le climat ? » Si vous voulez vous éclater tout l’été en festival, mais ne souhaitez pas soutenir des festivals polluants, c’est LA carte à consulter pour vous déhancher en toute bonne conscience. Merci les copains ! (D’ailleurs, si vous voulez soutenir Vert, pour contribuer à construire un journalisme à la hauteur de l’urgence climatique, vous pouvez rejoindre le club Vert par ici).

- Pioche ! Le média des nouveaux récits de l’écologie organise son premier festival maison, le 2030 Festival, à Montpellier du 26 juin au 2 juillet, une semaine de fêtes et et d’engagements pour imaginer le Montpellier de 2030 avec notamment en vrac : le collectif Le Bruit qui Court, le DJ Fakear, la réalisatrice Flore Vasseur, l’autrice Camille Teste… 

- Nos copains de Climax ainsi que Loup Espargilière, rédacteur en chef de Vert le média, seront présents à la Gaîté Lyrique ce jeudi 22 juin pour un
Débat et des bières sur la question suivante : Doit-on faire flipper ou rêver pour faire passer à l’action ? Un débat qui s’annonce tout à fait passionnant sur la meilleure manière d’aborder le dérèglement climatique pour inciter à l’action.


Vous & Nous

→ Vous organisez un événement, vous avez repéré un livre (ou vous l’avez écrit !), votre nièce a lancé sa compagnie d’éco-théâtre, vous êtes photographe passionné·e par l’écologie, faites-nous un petit message sur l’adresse redaction@hellocarbo.com ou glissez dans nos DMs sur Instagram pour nous signaler ça et on en fera peut-être un article à retrouver sur https://www.hellocarbo.com/media/ Nous on est à Bordeaux et à Paris et on ne demande qu’à élargir nos horizons en découvrant ce qui se passe dans les autres villes et villages !

→ Vous voulez écrire pour carbo média, écrivez-nous par ici : redaction@hellocarbo.com 💌
Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles plumes pour enrichir notre équipe dispatchée à travers la France, couvrir toujours plus d’actualités écolo-culturelles et surtout donner la parole à des artistes éco-conscients de plus en plus nombreux·ses. 

... pour ne pas manquer les prochains numéros du bottin, abonnez-vous, c’est gratuit !
Vous pouvez aussi nous partager vos impressions pour continuer d’améliorer cette newsletter :
redaction@hellocarbo.com

À la prochaine !

Juliette & Millie